Le rien qui nous compose

Publié le par Réplicateur Mc Kay

Réplicateur Mc Kay c'est un gros fantasme de fan de Mc Kay : en mettre deux dans une même pièce et voir s'ils se chamaillent ou se traitent mutuellement d'incompétents !

J'avais envie de vous faire un article à la Mc Kay, c'est à dire un article où l'on dit des choses pas intéressantes et très difficiles à comprendre parce qu'on est incapable de faire preuve de la moindre pédagogie (ceux qui comprendront auront le droit à...euh...ben une dédicace)

En physique quantique (ça commence bien) on definit le vide comme étant vide en moyenne. En réalité il peut être décrit de manière mathématique exactement comme un zéro, c'est à dire la somme de deux valeurs opposées. Ainsi 0= +E -E.

Plus un vide est poussé et moins il est déterminé (moins on simplifie l'équations énoncée plus haut). On peut donc s'attarder sur un terme et le développer. Par exemple on peut écrire 0= -E + E avec E=mc² et E=h(nu) avec (nu)=c/(lambda) (vas-y que je complique, grave la flemme de faire une dédicace)

Résultat on écrit quelques petites équations dont la somme donne zéro. Tant qu'elles ne sont pas simplifiées, on peut s'en servir pour décrire notre Univers.

Là où je veux en venir, c'est que le vide absolu, ce zéro, devrait être appelé l'Oeuf ou le "chaos", c'est à dire la source de toute chose.

Il faut partir de rien pour créer, sinon ce n'est que transformation.

En physique quantique, garder les équations sous leur forme développée est possible, on parle d'états superposés (les hypothétiques ordinateurs quantiques se servent de ces états pour calculer). Par exemple si l'on prend un sac avec 5 billes rouges et 5 billes bleues et qu'on en tire cinq au hasard, on aura une chance sur 2 de tirer une bille bleue, mais si on refait l'expérience avec 7 billes rouges et 3 billes bleues, les probabilités d'en tirer une bleue ne changeront pas, car une fois dans le sac, les billes seront à la fois rouges et bleues (comme ça c'est encore moins clair :P)

Donc on garde l'équation de l'Univers sous forme développée car on se sert de la physique quantique. La plupart de ceux qui m'ont lu jusque là (l'exploit mérite vraimment d'être salué) se doutent qu'il y a un hic : vous avez pris un sac avec des billes rouges et des billes bleues et vous avez fait mon expérience, et comme par hasard ça n'a pas marché :c'est normal.

La physique quantique sert à décrire le monde à des échelles minuscules, au delà de quelques nanomètres elle se met à dérailler complètement.

En fait les particules sont influencées (voir déterminées) par leurs voisines. On ne peut donc obtenir d'états superposés que dans des vides très poussés, voir dans le rien.

Or l'Univers a émergé à partir de rien (la boucle est bouclée), nous sommes donc en quelque sorte une partie d'une équation que le Grand Architecte n'a pas daigné simplifié.

Si une seule microscopique particule entrait en contact avec l'Univers, l'équation se simplifierait aussitôt, matière et antimatière se retrouveraient sur un même plan d'existance et dans la plus grande explosion de tous les temps, l'Univers redeviendrait Néant.

Il serait Néant, qui, à la différence du Chaos, est absolulent stérile, c'est pour ça que je ne range pas ma chambre. (pour ceux qui n'auraient pas compris, allez voir le blog de Matrix et vous comprendrez à quel point le chaos peut être fertile).

Mais celà n'arrivera pas car comme le disait un autre Antoine "rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme", autrement dit rien ne peut émerger du vide.

Un grand bravo à ceux qui ont tout lu (moi je n'aurai pas pu)

Publié dans Contes&légendes

Commenter cet article

Rémi 17/07/2007 00:39

ouai j'aime pas ta façon de théoriser vu que tu oublies de préciser que tu prends certains trucs pour aquis alors qu'ils ne le sont pas :P (qui a dit que l'univers n'avait pas toujours exister ? bon même si le big bang est la théorie la plus soutenue)mais sinon pour les "grandes théories", moi j'arrète d'y penser en ce moment parce que je suis en vacances ^^ puis quand j'y pense ça évolue dans a tête et je me contredis, pareil quand j'essaie d'écrire, quand je le pense c'est parfait, une fois noir sur blanc devant moi je pense le contraire ^^

Antoine 17/07/2007 15:28

Erf
Merci de m'avoir dit ce que t'en pensais :P (je savais t'allais tout comprendre lol)
Pour l'âge de l'Univers, il existe depuis que le chaos existe. Et pour nous, tout ce qui existe existe depuis la création de l'Univers.
Un Univers éternel c'est très difficile à concevoir (moi en tout cas je n'y arrive pas). Pour moi tout est apparu hors du Chaos alors que le temps n'existait pas encore (sans changement il n'y a pas de temps). Dès qu'il y a eu des interractions, on peut parler d'âge. Et les traces les plus anciennes que l'on ait de ces interractions datent d'un évènement théorique appelé Big-Bang.
Ce que je veux dire, c'est qu'on ne peut pas dire que l'Univers soit apparu à telle date : il a toujours existé car c'est en naissant qu'il a créé le temps. Mais le temps lui-même doit pouvoir être daté. Et son âge c'est celui de ces fameuses interractions.
 

Matrix 16/07/2007 16:12

gné?

la seule partie que j'ai compris c'est quand tu parles de ma chambre. (oui le chaos est fertile, la preuve, la vie animale s'y est développée... et même végétale par certains endroits...)

Adrien Tonau 17/07/2007 14:30

MDR
Ta chambre sert aussi de jardin :P

nikita 15/07/2007 18:33

alors franchemen des article comme sa...jai lu le debu et je decroche c'est po ke se soi kompliké mé...oui c tro compliké comprendre ton languaga je peu po tu la ecrit a kel heure celui la??

réplicateur Mc Kay 16/07/2007 10:41

Je sais que c'est trop compliqué :D
J'avais envie de me lâcher, de dire merde au monde, d'utiliser ce blog comme une "pensine"