L'expérience des puces

Publié le par Ronan

Est-ce que vous n'avez jamais voulu vivre éternellement ? Nan, vous n'avez pas un égo assez surdéveloppé pour ça ? (allons allons, avouez)

En tout cas, moi, l'idée m'a traversé plus d'une fois l'esprit.

Au delà de conservation, deux problèmes majeurs se posent. Le premier, et le plus évident, qu'est-ce qu'on fait des enfants ?

Ben oui, parce que si on est immortel et qu'on a des gosses, à la fin il n'y aura plus de place pour les ranger (à moins que eux ne soient pas immortels).

Dans LE GRAND SECRET, R Barjavel aborde le problème, un savant découvre un virus innoculant définitivement l'immortalité...et il est hautement contagieux. Je ne dirais pas que le livre est incontournable mais pour ceux qui aiment refléchir...

On peut résoudre le premier par une politique de limitation des naissances/stérilisation (et si l'immortalité ne fait plus d'effet on est dans la merde).

- Si quelqu'un pouvait m'expliquer pourquoi Barjavel met tout le temps les gens nus dans ses romans - (parce qu'à chaque fois ça se finit sur une grossesse non désirée...je dois pas vous dire la fin :P )

Arf, j'en étais où ? Ah oui, le deuxième problème. Supposons qu'on n'ait plus de gosses, une expérienc a été pratiquée sur des puces. On les enferme dans un bocal. Au début, elles sautent et se cognent la tête sur le "plafond" de leur cage. Et puis, quelques heures plus tard, elles sont "conditionnées" pour ne plus se heurter en sautant.

C'est là que ça devient passionant. Imaginez le même effet sur l'homme.

Par exemple, on sait que le Soleil tourne autour de la Terre, on s'est mis d'accord il ya bien longtemps, pourquoi irions-nous remettre ce savoir en question ?

De même, on sait qu'il faut rendre un culte à quelconque principe créateur, pourquoi nous viendrait-il à l'esprit ne serait-ce que de nous interroger sur les raisons de ce culte ?

Plus grave, Sire Machin est fils de Dieu, il a donc une totale légitimité pour regner sur nous.

On peut faire de même avec toutes les théories scientifiques et toutes les situations politico-sociales. Apartheid, ségrégation, fanatisme religieux, obscurantisme (quoique l'obscurantisme c'est refuser une vérité alors que là c'est juste ne pas se poser de question).

Ben voilà, l'humanité reste figée au stade où elle est devenue immortelle, le temps n'avance plus, le temps n'existe plus, tous ces gens sont morts.

On en aboutit à une nouvelle notion du temps : le temps ce n'est pas le Tic-Tac d'une horloge, ce n'est pas la distance parcourue par une déformation locale de l'espace-temps etc...

Non, le temps, c'est juste quelque chose que l'on compare au reste, comme une différence de pression dans une immense Clepsydre. Chaque humain a un capital-temps qu'il utilise au cours de sa vie. Et on peut se hâter pour pomper un peu de ce temps, ou, au contraire, le regarder s'écouler paisiblement. Moi j'aime bien regarder le ruisseau couler.

Ca me fait penser à un épisode de Stargate où SG1 arrive sur une planète dont les habitants vivent 100 jours. Eh bien, eux, on peut dire qu'ils vivent au jour le jour ! en à peine 24h, Jack s'était marrié :P (pour une fois que c'est pas Daniel lol )

Publié dans Phylosophie

Commenter cet article

Tiwow 08/05/2007 22:25

Ouais, et même qu'il a bien failli crever le Jack ...