Journée de Bizarre

Publié le par Antoine

Je pense qu'il y en a quelques un parmis vous (une infime minorité) qui aimeraient savoir ce  que ça fait d'être de se croire bizarre.

Ben en fait on se lève le matin à 6h05 alors qu'on est pas à 200m du lycée, et puis on y va à vélo en prenant un trajet trois fois plus long, histoire de prendre le même temps qu'à pied. Mortalité on a froid, et on arrive en sueur (on a froid parce qu'il y a du vent et on après on est en sueur parce qu'ils chauffent le lycée comme des brutes).

Ensuite pendant les cours, en gros on participe tout le temps parce qu'on s'emmerde à mourrir et qu'on se dit que tant qu'à être allé au lycée, autant bosser.

Pendant les pauses, on reste tout seul, on mire le mur, on bloque le plus possible nos pensée, les idées germent dans l'inconscient. On ne les laisse pas venir. On annihile la sphère de notre conscience, elle est ailleurs, on perd toute notion du temps.

Cours de sport. Je rentre dans les vestiaires. Je retrouve mon sac ouvert, des tic-tacs volés, mon paquet de mouchoir trempé et collé à mes cours...sur de l'encre effaçable (ça déteint :( ) Je ne m'ennerve pas...je suis juste consterné par leurs conneries...ils sont restés des gosses, y'en a un qui fait une connerie, et puis les autres font pareil...en pire.

Quant aux profs. Pendant un cours, si on doit surveiller nos affaires, c'est de la pure décadence ! normalement les vestiaires sont fermés à clef...normalement.

Par contre, pour ce qui est d'enfermer des élèves à l'interrieur... :p

Je me change, je suis retardé par le coup des tic-tacs et des mouchoirs. Je sors des vestiaires et j'arrive à la porte du gymnase...fermée à clef.

Comme d'hab, je ne perds pas mon sang froid. selon la loi les sorties de secours sont toujours ouvertes. Pour une fois, les gens avaient respecté cette obligation, donc je sors par là. Sinon j'aurais été bon pour y rester une bonne heure :(.

D'ailleurs, si l'on laissait un groupe dans un espace clos, plus il serait vaste, et plus il tarderait à essayer de sortir par une autre sortie que celle qu'il emprumpte d'habitude (expérience personnelle).

Bon, l'après-midi je bouffe au self avec moi. Repas très enrichissant :(.

Je suis en train de remarquer que j'arrive de plus en plus facilement à ne laisser germer aucun mot de mon esprit, à ne penser que par sentiments...ça doit être parce que je ne parle plus assez souvent.

Cours de chimie. Je suis prêt à vous le raconter dans ses moindres détails...

Cours d'anglais de récréation, on regarde un film sous-titré en anglais sur le Ku Klux Klan. Ils me rappellent les moines des processions religieuses de Séville. notre enseignement devrait être un trimestre en anglais, un autre en espagnol, un troisième en français. Là on aurait pas honte dans les pays étrangers.

Cours de géographie rien du tout pendant 3 heures ( = rester assis pendant une heure ou deux et attendre que ça se termine, faire vivre Charlemagne environ 500 ans...)

Voilà, la journée est terminée, p'tit vidage de crâne (pas de pensées le plus longtemps possible)

Et puis je rentre chez moi, p'tit remplisssage de crâne, changement de personnalité, je ne suis plus l'automate de ma conscience, je m'incarne à 10% (des pensées peuvent parfois germer)

là il est 22h30, je suis incarné on va dire à 17%. Vers minuit j'atteins les 50%, et plus je fatigue, plus ça monte...ceux qui m'ont vu sur msn vers 1h du matin voient ce que je veux dire...

Bon, je vais arrêter, il faut que j'arrête parce que vu que déjà c'était pas intéressant alors là...

Publié dans Moi

Commenter cet article

stern 09/05/2007 21:18

etrange journée ... ouais en effet
etrange les gens ... et si con (je m'inclus dedans )
... mais personne ne cherche vraimen a changer ... enfin bon je v po metaler avec une discours pessimisste proche de du depressif ^^... tu trouveras des gens avec qui tu te sens bien 
tfacon c'est biento la fin de cette année de merde ^^
allé tchou

une passante 05/05/2007 17:43

faudrai arreter de vous croire bizzare parceque vous entrer pas dans les normes ... et dire que les gens sont cons parceque vous ne les comprenez pas.
je ne pense pas que qui que se soit soit normal et quique se soit soit plus bizzare qu'un autre , on est tous ce qu'on est si les autres ne l'accepte pas on s'en detache c'est tout arreter de vous plaindre et reagisser ... vous etes pas con quand même ! (je ne vous insulte pas detournez pas mes propos :p)
et si les gens sont cons c'est qu'il y a une raison ... on en peut pas juger quelqu'un sans le connaitre vraiment.
ceux qui t'ont fait ca sont des gros debiles ... mais peut être qu'ils ont des raisons aussi. et que toi tu devrais te detacher de ces abrutis...
oui tu me connais et non je ne te dirais pas qui je suis ca ne sert a rien pour ce que j'avais a te dire
ne prend pas mal ce com ... il n'y a rien de mechant je te dis ca comme ca ... sans vouloir te blesser si c'est ce que je fait je m'en excuse ...

Antoine 05/05/2007 19:13

Tu ne m'as pas blessé :-)
Par contre, pour ce qui est de comprendre les gens pour s'intégrer, tu dis peut-être vrai. peut-être que s'intégrer dans un groupe, se faire des amis n'est pas inné. Peut-être que c'est une forme de reflexe qui s'aquière à la longue.
Je me suis souvent demandé si je me croyais bizarre parce que j'étais bizarre ou si j'étais bizarre parce que je me croyais bizarre.
Le "moi" c'est le reste des "autres", c'est à dire que sans société, sans les autres, on n'existe pas. On est soi à la fois parce qu'il y a des autres et parce qu'on est différent des autres. Tous le monde est donc un peu différent de son semblable.
Je t'ai déja expliqué ça (si je ne me trompe pas de passante lol)
Je crois que tu m'as dit que tu avais eu cette période de repli sur soi. Je ne suis pas replié sur moi-même, je ne cherche pas à rester seul. Je suis resté seul presque toute ma scolarité, dès la maternelle, avant de ne pouvoir décréter que j'étais différent.
Je n'étais pas encore différent, ou peut-être pas encore fondamentalement, mais les choses se sont probablement agravée parce que je n'ai pas pris l'habitude de discuter avec vous, de savoir ce que vous pensiez. Je ne sais pas lire les expressions sur un visage, pas plus que je ne sais relever les sous-entendus ou m'ennerver contre quelqu'un.
Le prof de philo dit qu'un enfant sauvage n'existe pas. Mais il se trompe. Des êtres qui passent leur temps à singer leurs semblables, il y en a partout. Ce sont ceux qui donnent l'exemple qui sont bizarres. Ce sont les seuls que je n'arrive pas à comprendre.
Car pour ce qui est de mimer mes semblables, que ce soit engager une conversation ou rire de quelque chose, j'ai du mal à me rappeler la dernière fois que j'ai eu envie de le faire.
Rousseau s'est trompé. L'homme n'est pas naturellement sociable - L'homme recherche naturellement la société.
Maintenant, ne croit pas que je veuille vivre privé de tout contact humain, je suis comme vous. Je recherche la compagnie. Alors pourquoi ne puis-je pas la trouver ? Parce que je ne parle pas aux bonnes personnes, me répondrais-tu. Alors à mon tour je te dirais que ce qui différencie la réalité du rêve, c'est que lorsqu'on cesse d'y croire, la réalité persiste. Cesse de croire à la réalité des contacts humains et tu verras s'ils persistent.
Je ne pense pas avoir raison. J'espère avoir tort. j'espère être dans mon rêve (cauchemard), j'espère que mon impression d'être un peu différent n'est qu'une illusion. Mais tous les matins je me réveille et tous les soirs je m'endors avec ce constat amer : je suis seul.
 

Tiwow 01/05/2007 22:27

On a pas la même bizarrerie, et pas la même manière de l'exploiter .Je m'explique : moi au lycée je réduis mon activitée neuronale au minimum, ce qui fait que j'arrive à m'intégré un peu et à avoir des amis (2 ou 3) tout en me faisant relativement accepter auprès des autres, même si yen a qui pourront jamais être égalés en connerie . De plus chuis pas tombé dans le lycée Valin (pour faire une bonne pub) qui est en gros le déportoir à caïds-et-pouffiasses-névrosés-de- consomation -du-collège . Ce qui fait quedans notre lycée le niveau de maturité moyen est quand même relativement admissible, donc on a pas de blagues dans le genre tic tac-mouchoirs .Par contre, si il arrivait que je montre ma vraie personalité, celle que je montre sur internet (et encore), ils me prendraient pour un cylon (ha ben non ils savent pas ce que c'est) et je me ferais jeter .

Matrix 01/05/2007 12:02

ca fait chier la vie hein?

je suis un peu comme toi... sauf que je me lève pas à 6h... c'est ca la magie de la fac: les cours c'est à la carte... (je suis dégoutée, je voulais aller en anglais vendredi matin, et merde, je me suis pas réveillée... arf si j'avais su j'aurais pris mon train ma veille pour rentrer chez moi plus tot...)

en tout cas ce que tu racontes là ca me rappelle des putains de mauvais souvenirs... pfffff sont cons les gens.