Mercredi 25 octobre 3 25 /10 /Oct 20:16

Qui n'a jamais eu envie de faire exploser un truc, de manipuler un truc qui peut vous péter à la figure si il faitt trop chaud ou si vous avez bu ?

C'est la recette, tirée de l'île mystérieuse de Jules Vernes (comme quoi on trouve des trucs intéressants dans les grands classiques).

La nitroglycérine, c'est de la glycérine et l'acide azotatique.

Pour la glycérine, c'est facile, vous prenez de la graisse animale (vous demandez à môman) et vous la plongez dans de la soude (vous prenez du Vigor). Vous aurez alors de la glycérine et même...du savon pour vous laver !

Ensuite, pour l'acide Azotatique, c'est un peu plus compliqué : il faut du salpêtre/azotate de potasse/sel de nitrite que vous dissolvez dans de l'acide sulfurique (attention, ça pique). L'acide on peut le trouver dans les labos de chimie (prenez un récipient en plastique bien robuste à vis, et servez-vous d'une solution peu concentrée, procédez ensuite par évaporation pour lui rendre une concentration appréciable). Le gros problème c'est le salpêtre, je n'ai pas encore trouvé ou s'en fournir. Dans le livre ils se servent d'un gisement, donc... Bref, vous faîtes réagir l'acide et le salpêtre et vous obtenez de l'acide azotatique (par distillation).

Ensuite, vous n'avez qu'à mettre l'acide azotatique et la glycérine en contact pour obtenir votre nitroglycérine. ATTENTION : évitez de faire chauffer, c'est très explosif. A fabriquer dans le jardin !

Jules mentionne qu'en y ajoutant de l'argile ou du sucre, vous pourrez stabiliser un peu le mélange et ça éviteras que ça vous pête (tout de suite) à la gueule !

Par Néron - Publié dans : Recettes
Ecrire un commentaire - Voir les 22 commentaires
Retour à l'accueil

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus