Dimensions Parrallèles

Publié le par Nora

Ca fait quelques années que je lis ce genre de chose dans divers magasines de vulgarisation. D'abord c'est quoi une dimension parrallèle ?
Commençons par signaler qu'il y a une méprise dans les termes employés : il s'agirait plutôt d'Univers parrallèles.
Alors que sont les Univers parrallèles ?
L'Univers représente tout ce qui existe, la relativité générale (et les Anciens, et ma théorie maison) prévoient que l'Univers est infini.
Bon...ok. Est-ce tout ce qu'on sait de l'Univers ?
Déjà on ne le sait pas, on le pense (mais ma théorie maison montre par l'absurde que si ce n'est pas le cas, il n'y a pas d'Univers du tout, et puis les Anciens ont toujours raison).

C'est tout pour notre Univers. Avant de poursuivre, je vais vous faire un p'tit topo sur ma théorie maison (parce que je m'en servirai souvent pour justifier des trucs dans mon article).
En gros cette TM se résume ainsi "le vide est un équilibre de pulsations. Si ces pulsations sont rapides, on parle de chaos, si elles sont lentes, on tend vers le néant. Ce qui détermine le rythme de ces pulsations, c'est la masse des corps alentours."
Je sais que ça ressemble à de la relativité générale, avec une touche de théorie des cordes, en plus ce n'est pas quantifié donc invérifiable par l'expérience, mais ça donne de beaux résultats malgré tout.
L'un de ces résultats intéressants n'est ni plus ni moins que la création de NOTRE Univers (Cf  Nous sommes des chats de shrödinger).
Encore une fois, pour condenser cet article, j'y explique que s'il n'y a pas de masse pour déterminer un vide, celui-ci peut devenir n'importe quoi, à condition de respecter les principes d'équivalence pour l'extérieur.
Erf alors : quand je dis principe d'équivalence, c'est l'équivalence masse-énergie. Je suis en train de vous faire avaler que notre Univers est né d'un vide déjà doué d'énergie, c'est à dire qu'il a été engendré de quelque chose.
Ben en fait non. C'est la mécanique de la dette américaine. Notre Univers est endetté jsuqu'au cou auprès du principe d'équivalence mais personne ne vient réclamer l'énergie.
Pourquoi ? Parce qu'il n'y a pas de masse ou d'énergie à l'extérieur de l'Univers qui intéragisse, sinon, par définition, elle ferait partie de notre Univers (c'est un peu tordu, je sais...).
Ainsi on peut déterminer deux types d'entités qui agissent sur notre Univers : les entités internes qui définissent la vitesse des pulsations dans NOTRE Univers et les entités externes qui agissent sur le Chaos extérieur (qui reste un Chaos idéal dans le sens où il n'est pas déterminé tant qu'il n'y a pas d'entité extérieures).
On arrive alors aux Univers parrallèles :
Le concept d'Univers parrallèles dont je vais parler tient de la physique quantique (encore ^^) qui suppose que tous les évènements susceptibles de se produire se produisent (par exemple le PSG peut gagner ou la météo faire une prévision exacte ^^).
Seulement ils ne se produisent pas dans le même Univers. En fait en abordant le temps de manière discrète (ie non linéaire). En voyant le temps comme s'il s'écoulait par à-coup, on peut facilement visualiser la chose. Imaginez une partie d'échec où les joueurs jouent toutes les pièces qui peuvent se déplacer. Sans tricher. Pour celà, il leur faut un échiquier pour chaque coup différent...(grosse idée de barjot : et si la proportion d'échiquier viables succédant le choix déterminait la probabilité que le coup soit joué :p)
Chaque échiquier représente un Univers.

Comment faire pour passer d'un Univers à l'autre ?
On dit parfois qu'on peut passer par un trou noir.Au début je n'ai pas comprit l'idée. Depuis que j'ai ma théorie maison, j'ai plus ou moins comprit "avec les mains". Je m'explique :
Revenons à nos échiquiers, on peut représenter nos Univers parrallèles à l'aide d'un arbre de décision. A chaque noeud de cet arbre, deux Univers sont accessibles.
Le noeud de l'arbre est un instant précis où le choix s'est produit.
Quels édifices dans l'Unives permettent de figer le temps ? Les trous noirs.
Ainsi, on peut imaginer un trou noir apparut à la date d'un noeud. Sa singularité va rester à cette date-là tandis que l'astre va doucement déformer l'espace temps.
Si une personne venant de l'Univers noté A traverse le trou noir, elle va atteindre la singularité, toujours figée dans le passé (donc elle va remonter le temps par rapport à ceux qui ne sont pas dans le trou noir). Elle va arriver à la période du noeud.
En supposant qu'elle parvienne à sortir de la singularité (ce qui est impossible vu que le temps y est supposé figé...), elle va devoir choisir une des branches du noeud.
Ce qui lui laisse l'éventualité de se retrouver dans un Univers parrallèle, noté B, qui s'est distingué de A à la date de création du trou noir.
Enfantin, non ?

Publié dans Contes&légendes

Commenter cet article

Tiwow 01/08/2008 11:12

Ouais, c'est pas con, j'aime bien ta théorie, mais c'est dommage qu'on ne puisse pas la prouver.Et puis, comme tu dis, le temps n'est pas linéaire, c'est une éspèce de grosse boule entremellée. (Dixit le spécialiste)