Ca fait plaisir

Publié le

Bon...ben c'est les vacances

Alors voyons... Est-ce qu'il fait beau ? Euh...pas aujourd'hui.
J'ai abandonné ma planète pendant 1 an. Ca fait tout bizarre de revenir.
Ca fait comme découvrir une Europe-Union Soviétique (ie un pays qui a l'air d'aller bien mais qui est miné par les conflits sociaux, qui passe de la propagnande=>le spot sur le pouvoir d'achat, qui donne plus de pouvoir aux riches, installe dans la durée les hommes au pouvoir, enfonce le prolétariat...)
C'est un pays où les pauvres ne font la quête que quand il fait beau (vous me direz : les gens ne sortent que quand il fait beau, c'est pas faux mais pas suffisant).

Et puis dehors. Voyons voir. Un colosse qui a perdu la tête, qui comme Herakles qui est entré dans une rage folle en dévastant tout ce qu'il aime. Il se sent gagné par un sentiment d'impuissance devant les challengers.
Les challengers...parlons-en. Les chinois sont encore plus capitalistes que les capitalistes (même moi j'aurais pas pensé vendre les organes des condamnés à mort, juste les donner). Il est passé où Mao ?
Et les indiens. Eux, ils sont la future grande puissance. Tout le monde dit que ce sont les chinois, mais moi je suis sûr que ce sont les indiens qui vont gagner une éventuelle guerre économique. Pourquoi ?
1) L'informatique c'est eux.
2) Ils nourissent eux-même leur population.
3) Ils ne sont pas occupés à gérer des guerres intestines (le Pakistan leur suffit).

Ah...d'ailleurs, tant que j'y suis. Avez-vous une idée de la raison de cette publicité de la Chine pour le séisme ? Pour des gens aussi pragmatiques que ceux qui sont au pouvoir, ce n'est probablement pas humanitaire. Moi je verrais plus un truc du genre : "on va s'attirer l'empathie des nations étrangères", voire même : "on va unifier le pays".

"On va unifier le pays..." Kezako ? Jules Ferry, ça vous dit quelque chose ? Le Français langue officielle (interdiction d'enseigner en Breton, en Basque etc...). On peut aussi parler de la préparation à la 1ère guerre mondiale (n'inteprétez pas de travers, je veux juste dire que la 1ère guerre a nécessité une montée du nationalisme, rien d'autre).
Bref. Les jeux, le séisme, la propagande. Les chinois sont fiers de leur pays, et ils ont raison de l'être. Ils sont (presque) comme nous l'étions au siècle de Balzac : il découvrent leur puissance (j'ai entendu parler d'eux comme d'un "peuple adolescent"...).
Finalement, tout le monde les regarde. Ils sont, au choix, les pîtres ou la vitrine de l'Asie en tant que superpuissance.
Mais le vrai gérant c'est l'Inde. C'est elle qui peut être amené, dans un avenir relativement proche, à mener une guerre nucléaire (le Pakistan, exemple parfait de déclin de la démocratie). C'est l'Inde qui achète les occidentaux (Mittal...), c'est l'Inde qui forme elle-même ses savants et les emploie (c'est drôle mais ils se sentent mieux en Inde que les chinois en Chine).
Et enfin notre ami Herakles, qui répond à l'intégrisme religieux par l'intégrisme religieux. Vous vous souvenez de l'Eglise de la Scientologie ? C'est une société hiérarchisée, plus ou moins comparable aux institutions ecclésiastiques. A quand une guerre sainte ?
Peut-être est-ce déjà le cas. Après tout, on livre bien la guerre pour établir la démocratie ailleurs. C'est à dire pour imposer nos valeurs. Les guerres saintes avaient le mérite de vouloir sauver les âmes. Nos guerre ont quel mérite ? Apporter du pouvoir au peuple ? mdr

J'ai l'impression de n'énoncer que des platitudes. Mais en même temps j'en ai ras le bol de ce monde qui tourne la tête en bas. J'admire les chinois pour leur pragmatisme et cette entreprise inédite qu'est une réelle réification (désolé Marxou, ou est-ce Aimé, mais je reprends vos termes).
Parce que maintenant on a vraimment les moyens de transformer totalement un humain en marchandise, et ceci de façon rentable (contrairement aux camps de concentration ou au prolétariat du début du XXème).
J'admire aussi les indiens pour la discrétion dont ils font preuve (essayez donc de jouer à cache cache à 1 milliard...).
Enfin j'admire les intégristes religieux : à une poignée, ils sont parvenus à mettre à mal un colosse commes les Etats-Unis.
Comme l'Empire Romain qui n'est pas tombé face à Carthage, l'Empire Américain n'est pas tombé face à l'Union Soviétique. Mais l'Ancien a chût face aux assauts répétés des barbares, et ce sera probablement le cas pour les Etats Unis.

Bonnes Vacances

Publié dans Actualité

Commenter cet article